A la une

Conférence de presse du Pr. Alpha Condé sur Accord Guinéo-chinois de 20 milliards : la priorité de ce projet minier sera destinée à l’infrastructure dès le début de l’année 2018

Dix jours après la signature de l’accord pour un financement de 20 milliards de dollars entre les gouvernements guinéen et chinois, le président Alpha Condé a donné ce samedi 16 septembre à la présidence de la république, devant des journalistes de la presse nationale et internationale les fondamentaux du dit accord et la priorité de ce financement.

Lire la suite...

Holy Quran

Menu principal

Derniers commentaires

  • Dans cet article rĂ©digĂ©, le fait le plus marquant ...
  • Les guineens ont toujours paye le bien par le mal....
  • Mr. Caissier, Vous etes un homme qui dit la verite...
  • Mr. Caissier vous avez vu clair. Si le Pr. Alpha c...
  • Saifoulaye Maintenant vous avez eu des yeux pour v...

Journal télévisé

 Près de 800 employés - tous niveaux confondus- seront bientôt mis en "congés techniques" par la direction générale de la société Guicopress

du jeune milliardaire guinéen Kerfalla Camara KPC.

Une source proche de l'entreprise qui confirme l'information distillée en petite quantité dans la presse, rapporte qu'il s'agit simplement de " congés techniques et non d'un licenciement".

Cette décision est prise, dit-elle, à cause des " problèmes financiers" que rencontre le géant de la construction en Guinée. Ces employés, qui vont en " congés techniques", auront des " indemnités" que la société va leur payer.

 " La Direction Générale du Groupe GUI.CO.PRES SA informe l’ensemble du personnel de l’arrêt de certains chantiers faute d’approvisionnement dûau non paiement de nos factures" lit-on depuis mardi sur le site officiel de l'entreprise.

Et " Devant cette situation, elle a le regret d’informer le personnel de son obligation de mettre en congé technique 700 à 800 personnes à partir de fin janvier 2011. La liste des employés concernés sera publiée dans les prochains jours."

" La vie de Guicopress n'est pourtant pas menacée", insiste notre source.

Actuellement, " c'est vrai que le gouvernement a demandé de fermer certains  chantiers" reconnaît cette source. Sans être alarmiste, ce responsable poursuit que Guicopress ne peut pas fermer car elle a des " marchés avec des investisseurs". Ce qui peut lui permettre de tenir encore.

Aicha Kader depuis Conakry pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MétéoMédia

Dernières vidéo