A la une

Crise au RPG : l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 18 mars annulée, Bantama Sow pointé du doigt et tous les organismes du parti en concertation

L’assemblée hebdomadaire du parti de ce samedi 18 mars 2017 a été annulée par les responsables du RPG. Cette décision fait suite à une crise intestine et mesquine qui mine le parti depuis plusieurs mois au siège national du parti à Gbessia.

Lire la suite...

Holy Quran

Menu principal

Derniers commentaires

  • Dans cet article rĂ©digĂ©, le fait le plus marquant ...
  • Les guineens ont toujours paye le bien par le mal....
  • Mr. Caissier, Vous etes un homme qui dit la verite...
  • Mr. Caissier vous avez vu clair. Si le Pr. Alpha c...
  • Saifoulaye Maintenant vous avez eu des yeux pour v...

Journal télévisé

Le président Yahya Diammeha annoncé samedi 21 janvier à la télévision d'État gambienne qu'il allait quitter le pouvoir. Ceci après la visite de médiation des présidents guinéen et mauritanien Les présidents mauritanien et guinéen qui ont obtenu auparavant son accord de principe pour qu'il quitte la Gambie.

"J'ai décidé aujourd'hui en bonne conscience d'abandonner la responsabilité de la direction de ce grand pays", a affirmé Yahya Jammeh, dans une déclaration lue à la télévision publique dans la nuit de samedi.

Yahya Jammeh a expliqué que son départ du pouvoir relevait de sa seule décision, malgré la très forte pression exercée par les dirigeants régionaux et par l'opération militaire ouest-africaine. "Ma décision d'aujourd'hui n'a pas été dictée par quoi que ce soit d'autre que l'intérêt suprême de vous, le peuple gambien, et de notre cher pays", a-t-il martelé.

 

Après de multiples tentatives pour le faire changer d'avis, les présidents guinéen Alpha Condé et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz se sont rendus vendredi à Banjul pour une dernière médiation. "Apparemment, les choses sont quasiment réglées. Jammeh a accepté de quitter le pouvoir. Les tractations tournent autour d'un point de chute pour son exil et des conditions qui doivent accompagner cet exil", a indiqué une source mauritanienne proche du dossier.

 

Selon des sources confidentielles non citées, la Guinée et le Maroc sont prêts à offrir l’asile au Président sortant Yahyah Diammeh.

Yahyah Diammeh va-t-il respecter cette déclaration télévisée ?  C’est dans les prochaines 24h qu’on aura la réponse.

 

Sidiky Mansare pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MétéoMédia

Dernières vidéo

Publicité

Sondage

Que pensez vous de BalekoNews?