A la une

EBOULEMENT DE TERRAIN A DAR ES SALAM : COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

C’est avec une vive émotion que le Gouvernement a appris l’éboulement survenu ce mardi matin dans la décharge du quartier Dar Es Salam, située dans la commune de Ratoma, causant la mort de 5 personnes et une dizaine de blessés selon un bilan provisoire des autorités communales.

Lire la suite...

Holy Quran

Menu principal

Derniers commentaires

  • Dans cet article rĂ©digĂ©, le fait le plus marquant ...
  • Les guineens ont toujours paye le bien par le mal....
  • Mr. Caissier, Vous etes un homme qui dit la verite...
  • Mr. Caissier vous avez vu clair. Si le Pr. Alpha c...
  • Saifoulaye Maintenant vous avez eu des yeux pour v...

Journal télévisé

Selon des informations recueillies par la presse à la sortie des syndicalistes du palais sekoutourea, la rencontre avec le chef de l’Etat n’a absolument rien donné ce mercredi 15 février 2017.

 N’ayant presque rien obtenu du Pr. Alpha Condé- qui voulait pourtant obtenir une suspension immédiate de la grève, les syndicalistes ont finalement promis d’aller consulter leurs bases demain. Mais, en attendant, la grève continue sur toute l’étendue du territoire guinéen, affirment certains syndicalistes à leurs sorties de la présidence.

 

Il faut rappeler que cette grève générale et illimitée a été déclenchée le 6 février 2017, par le syndicat des enseignants de Guinée, à travers la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) et le Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). Banalisée au départ par le gouvernement qui n’a pas voulu prendre au sérieux les revendications des ces grévistes a entrainé la fermeture actuelle des universités de la République de Guinée, de tous les instituts, et écoles du pays.

 

Mamadou mountaga depuis Kaloum pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MétéoMédia

Dernières vidéo

Publicité

Sondage

Que pensez vous de BalekoNews?